Panneau de contrôle du modérateur ]

[OneShot][BLACKSAD] Ode a un ami - Compte rendu

Venez mettre ici vos résumé de vos aventures épiques !

Modérateurs : Maximar44, Kalidon, Moderateurs

[OneShot][BLACKSAD] Ode a un ami - Compte rendu

Message par HadriDreamwalker » Mar Mai 23, 2017 17:11

Alors, voilà le compte rendu de ma partie de Blacksad, basé sur le scénario d'Ôde à un ami.
J'ai essayé de l'écrire de telle sorte à rester toujours un peu dans cette ambiance polar qu'essaye de retranscrire la BD et du coup le JDR.

Voili voilou, bonne lecture :)

---------------------------------------------------------------------------------------------

Personnages :
Nasredine « Le Sphynx » - Chat chasseur de prime, ancien tueur à gage
Julius – Lynx journaliste
Ulhan de Langazel – Chat noble, à la tête d’un parti « raciste »
Général Igor McArthur – Ours Blanc ancien militaire à la retraite, alcoolique
Eliott Reed – Renard détective privé, aime remuer la mouise des autres


---------------------------------------------------------------------------------------------

L’histoire que je m’apprête à vous raconter vient tout droit des archives d’un cabinet de détective privé, dont le detective en chef avait fini par disparaître dans d’étranges circonstances… Et j’ai été celui à qui on a demandé de mener l’enquête. Et dans tout le fatras de documents que j’ai pu lire, je me souviens de cette enquête, qui m’avait marqué parce qu’elle parlait d’un certain Lester, un dalmatien pianiste qui s’apprêter à se lancer dans une grande carrière mais cette dernière tourna court, sans vraiment qu’on en sache les raisons exactes… Et maintenant je sais…

Le Flamin’ Flamingo
Tout commença au Flamin Flamingo, un bar à la mode à l’époque, dans la particularité était que tous les serveurs étaient des flamands rose… Le genre chic, voyez ? Notre détective, un certain Eliott, y avait été invité par Lester lui-même. Paraît qu’ils étaient de bons et vieux amis, un peu perdus de vue. Là bas, il fit la rencontre de quatre autre bonshommes qui étaient là pour la même raison que lui. C’est dans ces cas là qu’on voit bien que l’amitié ne connaît pas de frontières… Vous avez vu la bande de zouaves ? Y en avait de tous les milieux… Des plus sombres aux plus blancs… Littéralement… Enfin bref !

La soirée s’apprête à commencer, mais un des garçons vient annoncer que l’arrivée de Lester, un peu le clou du spectacle est retardée… Là, notre détective et son ami journaliste, ainsi que le noble de la table, sentant l’embrouille, se décident d’aller y jeter un œil dans les loges. Une petite discussion avec le garçon charger de garder la porte finit par les faire rentrer dans les coulisses. Ils y trouvèrent le patron, un taureau nommé « Flamin », à côté du corps baigné de sang de leur vieux pote… Bonjour les retrouvailles dans la joie et la bonne humeur… Bon, la bonne nouvelle dans tous ça, c’est que Lester vit encore (en même temps, c’est pas étonnant, il est encore vivant aujourd’hui non?). Par contre, à première vue, ses doigts sont plus aussi vivant que le bonhomme, un peu comme si un troupeau s’était acharné dessus.

Bon, Lester finira par aller à l’hôpital, suivi de Ulhan et le Général (qui semble être son garde du corps), où on leur apprendra que Lester, avant de sombrer dans l’inconscience, parla d’un certain Andrew. De l’autre côté, le reste de la bande en menant l’enquête trouve différentes traces de pas dans la pièce, et une paquet d’allumettes du La Iguana (vous savez, ce bar plus ou moins réservé aux reptiles?). Ils vont aussi apprendre qu’un capucin s’était pointé dans les loges, en se présentant comme le manager de Lester… Par contre, pour avoir le nom, il faudra attendre le retour des deux autres. Entre temps, voilà les collègues qui débarquent (les policiers, pour ceux qui suivent pas). Heureusement, l’ami Eliott avait un ancien collègue dans la bande, qui après avoir pris la déposition, leur conseille de sortir par derrière….

Notre groupe se retrouve réunis devant le bar, où notre Général Igor McArthur, n’écoutant que son devoir, va donner sa déposition à l’inspecteur en charge de l’enquête, en prenant bien soin d’enfoncer quelques bleus qui tentait juste de faire leur travail…
Dans la foulée, le noble qu’est Ulhan de Langazel semble avoir quelques contacts en ville, y comprit dans des maisons de disques, où il retrouve la trace d’un certains Andrew Milven, capucin, et manager de Leister… Elle est pas belle la vie ?

La rencontre avec Andrew Milven
Notre groupe, se disant qu’il n’y a pas meilleur moment pour aller chercher un mec suspecter de meurtre, que le beau milieu de la nuit, se dirige vers l’hôtel où Andrew est supposé être. Le patron, pensant avoir affaire à une vraie affaire de police (sympa l’usurpation d’autorité Eliott… Ça arrangera pas ton cas si je te retrouve…), finit par leur filer le numéro de chambre, 4ème étage.

Bon là, je reconnais, les mecs ont pas été manchots quand il a s’agit de mettre la main dessus. Trois gars à la porte, deux à la fenêtre sur les escaliers de secours, classique mais efficace, surtout quand on y pense. Du coup, notre ami capucin, qui prend peur en entendant les coups à la porte, se dirige à la fenêtre où un chat avec une tête de tueur (oh c’est vrai, c’en était un…) et un lynx lui mette la main dessus. Raide le réveil… Bon, dans l’excitation du moment, quelques baffes sont échangées, mais la salle reprend son calme… Enfin, aussi calme que possible… En même temps, comprenez le le pauvre bougre : il voit un crocodile qui menace de le tuer avant de tabasser à mort son pote (ça, il le racontera dans la panique), et dans la même soirée, il se retrouve seul dans sa chambre avec un ours blanc puant l’alcool, un chat avec la gueule tatouée, un renard qui semble prendre son pied, un lynx qui à la main sur l’appareil photo et enfin un grand chat blanc qui semble tout droit sorti de la fête de Gatsby… Moi aussi ça me foutrait mal.

Bon alors, le fin mot de l’histoire à ce moment là, c’est que le capucin en question, Andrew, il avait été amoureux d’une fille, mais pas de pot, cette dernière s’était vu embrouiller l’esprit par Tony Krovan (vous savez, le baron du crime qui sévit du côté du Mont de Piété?) en personne, qui réussit à la convaincre de se marier avec lui. Et apparemment, Krovan s’était dit qu’il était temps de faire payer le capucin, en envoyant un certains «Hary » pour lui faire comprendre son erreur… Mais Leister s’était dit que laisser ses potes se faire tabasser devant lui, c’était pas très chevaleresque, mais le crocodile sembla pas vraiment apprécier le geste à sa juste valeur, et lui fit bien comprendre, pendant que Andrew pris la fuite sur les conseils du dalmatien.
Bon apparemment, notre petit groupe arrive à un accord : ils protégeront Andrew en attendant d’y voir plus claire avec Krovan… Ouais ouais, vous avez bien lu : ils voulaient voir Krovan en personne les bougres ! A ce stade là, je comprends mieux pourquoi est-ce qu’il a « mystérieusement disparu » notre détective…

De passage au La Iguana
Andrew se retrouve avec Ulhan chez lui, pour le protéger, et entre temps, le reste du groupe se dit que 22h, c’est encore une bonne heure pour aller chopper un criminel… (Et ouais, qui pourrait croire que c’était pas tous des chouettes hein?).
Arrivé là bas, ils s’embrouillent un peu avec la bande de loubard habituelle qu’on peut trouver sur les marches, mais ils finissent par rentrer dans le bar. Classique, ils vont voir le barman pour avoir les infos. Et dans le fond, qui qui c’est qu’on retrouve, notre ami Hary, pas fichu de prendre la fuite correctement et qui se faire agresser par des honnêtes joueurs de billards qui ne demandaient qu’à se qu’on leur repaye leurs consommations, renversées par le crocodile.

Bon, notre groupe de bon samaritains intervient, et passe sur une table tranquille pour questionner notre homme. Et puis là, surprise, le mec déballe tout ! Mais alors vraiment tout ! Il avoue pour Lester, il avoue pour le capucin, pour ses liens avec Krovan, pour tout !

Alors du coup, notre groupe se dit qu’ils vont l’embarquer, histoire de lui faire comprendre que eux aussi, c’était des amis de Lester… Du moins c’est ce que je suppose, le compte-rendu du détective est pas super clair à ce sujet là… Mais leur plan tourna court quand les loubards de dehors les attendent à la sortie et les menacent de payer le pris fort s’ils relâchent pas leur pote, ce qui finira par arriver… De relâcher le croco’ hein, pas de mourir là.

Face à face avec Krovan
En enquêtant un peu, en demandant à droite à gauche comment accéder à un tête à tête avec Krovan en personne, le groupe apprend que ce dernier les attends… En même temps, on est le lendemain, et les gars ont pas été les plus discret de la ville pendant leur enquête…

Du coup, toujours sans Ulhan qui restera chez lui, ils vont tous répondre à l’invitation du gorille, en se rendant chez lui. Là bas, ils vont le trouver avec son fils. Et l’histoire qu’ils entendront va être légèrement différente que celle du capucin. Dans celle de Krovan, c’est le capucin qui essaya de voler la femme de Krovan, et ce dernier réussi de peu à convaincre sa femme de rester. Mais pas de pot, il y avait déjà un petit en route, et il ressemblait pas vraiment à un gorille, si vous voyez ce que je veux dire… Alors du coup ouais, Krovan l’avait mauvaise et décida d’envoyer quelqu’un régler les vieux comptes, maintenant que le capucin était de retour en ville…

Pas salaud, le Baron du crime leur propose un marché… Ils ramène Andrew, et ils gagnent un allié, par contre, Andrew va y perdre sa vie… Ou alors, ils cherchent à le cacher, et ils gagnent un ennemi pour la vie…
Bon, nos braves garçons répondent qu’ils vont y réfléchir, et rentre au bercail, où il finiront par payer un billet d’avion pour faire disparaître Andrew pour de bon de la vue de Krovan… Mais d’après ce qui est écrit dans ce compte-rendu, tout le monde avait pas le même avis sur la question, et la discussion fut plutôt longue…
Et maintenant que j’y repense, je me souviens qu’à l’époque, on avait retrouvé un crocodile mort chez lui, du nom de Hary… L’enquête prouva qu’un chat répondant au signalement d’un tueur à gage connu en était la cause, mais l’affaire fut assez vite bouclée…

Conclusion
En note accolées à l’affaire, Eliott (le détective) expliqua que Leister se réveilla quelques temps plus tard, mais qu’il ne pourrait plus jamais jouer de piano (ce qui explique la fin de sa carrière). Tout le groupe se retrouva vers lui pour lui expliquer ce qu’il était advenu de Andrew. Mais par contre, pour ce qui advenu du groupe par la suite, aucune idée…
Dernière édition par HadriDreamwalker le Mar Mai 23, 2017 18:13, édité 1 fois.
L'un des deux seuls Ornithorynque à haut de forme et épée que vous croiserez dans votre vie... Je le jure sur votre vie ! 8)
Avatar de l’utilisateur
HadriDreamwalker
Prêtre du D10
 
Message(s) : 219
Inscription : Sam Juin 20, 2015 19:57
Localisation : Quelque part dans l'Empire Galactique
Infos complémentaires: Joueur de passage prolongé
Messages sur le chat: 109

Re: [OneShot][BLACKSAD] Ode a un ami - Compte rendu

Message par CaptainDan » Mar Mai 23, 2017 17:40

Terrible Hadri!!!! Par contre je proteste:

HadriDreamwalker a écrit :iNotre détective, un certain Julius, y avait été invité par Lester lui-même.


Julius est le journaliste Lynx. Le seul détective dans l'histoire c'est moi.

Et comment ça j'ai disparu? Je parie que c'est la faute à Nas'! :D

En tout cas super bien rendu. On s'y croirait et ça me donne envie de faire la prochaine fissa!!!
“Un mariage dothraki sans au moins trois morts est considéré comme ennuyeux.” Illyrio Mopatis

Je maîtrise : Donj 3.5/Pathfinder Royaumes oubliés, INS/MV (2 à 5), Changeling: the Dreaming, Terra Obscura (Univers maison), L'appel de Cthulhu, Marvel, Starwars D6, Terres de Légendes
Je joue à: Monde des ténèbres (Vampire, Loup-garou, Chang'), Deadlands, Blacksad, L5R, Warhammer et Beyond the walls.
Avatar de l’utilisateur
CaptainDan
Abbé du D12
 
Message(s) : 800
Inscription : Lun Nov 28, 2016 16:38
Localisation : Nantes (Doulon Bottière)
Infos complémentaires: Joueur de passage
Messages sur le chat: 4

Re: [OneShot][BLACKSAD] Ode a un ami - Compte rendu

Message par HadriDreamwalker » Mar Mai 23, 2017 23:07

CaptainDan a écrit :Julius est le journaliste Lynx. Le seul détective dans l'histoire c'est moi.


Hhmm ? Diantre, mais je ne vois point l'erreur que tu me pointes là :-o
Je penses que tu as du faire erreur, et ce n'est pas du tout ma mauvaise foi légendaire qui est ici à l’œuvre... :biggrin:
M'est-avis que c'est pour ça que ton cabinet à fini par fermer... :twisted:
L'un des deux seuls Ornithorynque à haut de forme et épée que vous croiserez dans votre vie... Je le jure sur votre vie ! 8)
Avatar de l’utilisateur
HadriDreamwalker
Prêtre du D10
 
Message(s) : 219
Inscription : Sam Juin 20, 2015 19:57
Localisation : Quelque part dans l'Empire Galactique
Infos complémentaires: Joueur de passage prolongé
Messages sur le chat: 109

Re: [OneShot][BLACKSAD] Ode a un ami - Compte rendu

Message par CaptainDan » Mar Mai 23, 2017 23:19

Ornitho à la broche!!!!!!! :D
“Un mariage dothraki sans au moins trois morts est considéré comme ennuyeux.” Illyrio Mopatis

Je maîtrise : Donj 3.5/Pathfinder Royaumes oubliés, INS/MV (2 à 5), Changeling: the Dreaming, Terra Obscura (Univers maison), L'appel de Cthulhu, Marvel, Starwars D6, Terres de Légendes
Je joue à: Monde des ténèbres (Vampire, Loup-garou, Chang'), Deadlands, Blacksad, L5R, Warhammer et Beyond the walls.
Avatar de l’utilisateur
CaptainDan
Abbé du D12
 
Message(s) : 800
Inscription : Lun Nov 28, 2016 16:38
Localisation : Nantes (Doulon Bottière)
Infos complémentaires: Joueur de passage
Messages sur le chat: 4


Retour vers Brèves de parties

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité