Panneau de contrôle du modérateur ]

Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Modérateurs : Maximar44, globo, MRick, Kalidon, Moderateurs

Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par Maximar44 » Mar Nov 06, 2018 19:21

Ce post est destiné aux Joueurs de la campagne, il concerne ce que nous avons vu hier pour du rôleplay plus immersif, pour aller plus loin dans le jeu de vos personnages, pour ce premier feux de camps. Si tout le monde pouvait écrire quelque chose dans le gout de ce que je proposes ci-dessous. A savoir un texte de 100 à 150 mots, posté direct sur le forum.

Pour les feux de camps suivant, je vous donnerai le cadre du feu de camps et ce que vous pourriez y mettre. Pour l'heure je vous proposes :

C'était à notre premier feu de camps, nous étions dans une clairière sur la route vers Vireux. A mon tour de garde, moi [nom du personnage], je ne pensais pas que j'allais [évènement sur les limites que le personnage allait franchir], à vrai dire je voulais simplement [but poursuivi par le personnage]. Je ne pensais pas que [sujet, sensibilité que le personnage désire développer], ma motivation principale a toujours été de [texte].

A l'époque je pensais de [Autre PJ] que [relation] mais [nuance à la relation]. Et de [Autre PJ] que [relation] mais [nuance à la relation]. De [Autre PJ] que [relation] mais [nuance à la relation]. Enfin de [Autre PJ] que [relation] mais [nuance à la relation].


Sur les relations avec les nuances il serait bien de mettre des relations avec des nuances, par exemple :

J'apprécie Tinsirith car c'est un Elfe avec une grande âme mais sa fierté l'éloigne de moi.
Tibur Tendre-pied est un halfelin amical mais sa bavardise m'agace.
"This way is not my way."
-Akodo

Je maîtrise :
Chroniques oubliées (BBE), L5A/L5R (EDGE 4e ED), Star Wars Aux Confins de l'Empire / l’Ère de la Rébellion / Force et Destinée (EDGE),
Je peux maîtriser
Dieux Ennemis (Les 13 Singes), Blacksad (La loutre Roliste), Dragondead (Aetherna Editions),
Je ne maîtrise plus:
Anima, Azerole D12 (A), Azerole 4022 (A), Avatar The Last Aibender (A), Claymore JDR (A), Praetoria Prima (Icare)
(A)=Amateur
Avatar de l’utilisateur
Maximar44
Vieux Con d'Honneur
 
Message(s) : 1274
Inscription : Sam Fév 06, 2010 13:25
Localisation : Nantes
Infos complémentaires: Grand Gibbon
Messages sur le chat: 880

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par kiruax » Mer Nov 07, 2018 14:45

Dans la nuit, sur la route vers Twemby...

Il fait nuit c'est mon tour de garde et tout le monde dort sauf moi. Je peux enfin faire tomber le masque, desserrer un peu mon armure, libérer mes cheveux, faire tomber ma capuche et sentir l'air frais sur mon visage. Je fixe le milieu du ruisseau a proximité. Le courant se déverse de manière fluide et contournent les petites récifs avec finesse. Enfin un spectacle apaisant dans ce monde ou tout est approximatif et grossier. Ma cité de Syndoryl me manque. Je déteste cette région et ces habitants au moins autant qu'ils me détestent.

Depuis Clairval nous formons un groupe disparate. Ou plutôt un cirque devrais-je dire. Nous n'avons presque aucune organisation, aucune hiérarchie, on improvise quand le danger se présente. Paradoxalement, et pour une raison que j'ignore totalement, la mise en commun de nos compétences a donné quelques résultats probants.
Nous faisons route vers la cité des halflings pour rencontrer le Graf Honoré Mildengap sous l'ordre du prince de la contrée de Wyks. Tout les membres de ce cirque me prennent pour leur compagnon. Ils ignorent que je joue un rôle et qu'au fond, aucun d'eux ne compte pour moi.
Ce qui compte vraiment c'est mon peuple et ma famille. Jamais je ne l’abandonnerais et jamais elle ne m’abandonneras. Je suis comme l'eau de ce ruisseau qui esquive avec grâce et finesse les obstacles qui se dresse sur son chemin.

Elendür Eilthana, Haute-Elfe, Espionne au service de Tinsirith d'Islen
" Les signatures ça sert a se donner de la personnalité avec les mots des autres " Signé : un autre.
Avatar de l’utilisateur
kiruax
Vieux Con d'Honneur
 
Message(s) : 659
Inscription : Mer Oct 01, 2008 20:12
Localisation : Au fond a droite
Infos complémentaires: Je collectionne les chatons morts depuis mes 12 ans
Messages sur le chat: 6092

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par Snezia » Mer Nov 07, 2018 16:03

C'est la première fois que nous avons l'occasion de nous retrouver ensemble hors de Clairval depuis les événements de Fort-Boueux. Cette semaine avait été surréaliste ... Nous devions seulement accompagné Julius Mortemire pour faire plaisir à son Oncle, le Baron Rodrick de Hautepierre et en quelques temps, la situation avait complètement dégénéré. Je n'avais jamais été plongée dans l'horreur et la barbarie des orcs comme ces jours là. La défense de Vireux est désormais racontée comme une bataille héroïque mais je ne peux que me souvenirs de la terreur qui régnait, des cris des blessés et des pleurs des survivants ...

Depuis le départ j'ai tenté d'écouter mon cœur et de suivre ce qui me paraissait juste, offrant mon aide chaque fois que je le pus. Je suis tant bien que mal les préceptes qui m'ont été enseignés par ma famille et par la déesse Voronna mais parfois je sens mes jambes fléchir et le poids des destins qui reposent sur nous me terrifie. Houb et Aliann me suivent avec beaucoup de loyauté et de courage. Ils ne semblent pas tant affectés par les événements mais nous aurions pas pu nous en sortir sans eux. Je me sens responsable de Houb, j'ai peur que nous ne l’entraînions malgré lui dans des dangers qui pourraient le dépasser ...

Cromwell me surprend de jours en jours. Je n'étais pas très à l'aise avec notre mage qui jusqu'à présent n'a pas brillé. Son habilité au combat allait de paire avec sa bravoure et je sentais qu'il freinait des quatre fers pour ne pas risquer sa vie dans des problèmes qui ne le regardaient pas. Cela se comprenait après tout. Avec le temps cependant, sa magie astucieuse se révèle et nous sort des mauvais tours, on apprécie aussi ses bons mots qui cassent la monotonie des trajets les plus longs.

Je crois qu'Alendür a enfin compris que je n'étais pas un cœur à prendre et depuis, il m'est apparu bien plus agréable. Je ne saisi pas toujours ce qu'il manœuvre dans ses discours fourchus mais il a du cran et quand le danger s'approche, on a toujours pu compter sur lui, actuellement c'est tout ce qui m'importe ...

Je vais aller réveiller Aliann, j'ai besoin d'avoir les idées fraîches pour rencontrer le Graf car je sens qu'une fois de plus, toutes nos ressources vont être sollicitées...
Snezia
Ptit nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Mar Sep 04, 2018 22:40
Infos complémentaires: Joueur de passage
Messages sur le chat: 0

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par globo » Mer Nov 07, 2018 22:41

Et hop, c’est mon tour de garde ! C’est important le tour de garde … Même si je ne sais pas trop où on va … Aller, c’est mon tour de garde ! Mais je m’ennuie pendant mon tour de garde … je suis tout seul. Les autres dorment. Il ne faut pas les réveiller. Tiens un hibou ? C’est chouette les hiboux ! C’est fascinant comme c’est chouette les hiboux mais bon, il ne faut pas réveiller les autres … Je suis bien content de mon costume de lutteur, il est chouette aussi ! Je me demande si je serais obligé de l’enlever pour me laver à la fête du solstice d’hivers ? Je n’ai pas envie de l’abimer …

Ha tiens Lucie vient de se retourner, j’l’aime bien Lucie. J’y comprend rien à son truc de justice mais j’essaie. Faut dire que c’est pas simple non plus. C’est quand même pas trop logique comme machin. Mais bon, c’est pas grave quand on fait ce que dit Lucie il n’y a jamais de problèmes :)

Tiens c’est Cromwell qui bouge maintenant. Je comprend rien à ce qu’il raconte non plus et en plus il est complètement « prout prout » comme nain. Mais c’est sans doute pas bien grave en fait.

Elendur, c’est mieux qu’il bouge pas trop. Il me parait louche ce gars là … on dirait qu’il cache tout le temps quelque chose. Brrrr ça fait froid dans le dos.

Bon ben il ne reste plus qu’a voir si Aliann va bien. C’est quelqu’un de bien Aliann. On se comprend bien lui est moi :) on est comme les cinq doigts de pieds mais à deux !

Hubud Lubud, dit Houb
Parce que la vitesse de la lumière est plus importante que celle du son
On apparait toujours brillant avant d’avoir l’air con …

Au royaume des Trolls, les sophistes sont roi !
Avatar de l’utilisateur
globo
Evèque du D20
 
Message(s) : 1277
Inscription : Mar Fév 09, 2010 22:53
Infos complémentaires: Joueur de passage

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par Saerinox » Dim Nov 11, 2018 14:53

Pain frais... rhmm..bieeere... frommaa.. quoi? argh bon sang , c'est mon tour, j'arrive, j'arrive

Bon, encore quelques heures et c'est le levé du jour. Au moins j'ai du temps pour refaire ma barbe.

C'est sympa de dormir a la belle étoile, c'est sympa... mis a part la pluie et les moustiques, c'est sympa mais ça manque de fromage.

Enfin bon, je me retrouve donc embrigadé dans une histoire pas possible, on serais des héros locaux... Je ne suis pas un héros, je ne l'ai jamais été, je ne le serais jamais.

Lucie, elle à le tempérament d'une héroïne en effet, dévouée, courageuse, pieuse et suicidaire. Du moins tant qu'elle n'essaye pas de me convertir ou de me rendre plus "pieux" j'ai pas trop de problème avec elle pour le moment. Heureusement par contre qu'elle est la pour nous remettre sur pied, on ne serais pas allé bien loin sans elle, moi inclus.

Houb ne mérite pas qu'on ai peur de lui. Bien sur c'est un demi-ogre, qui parle de catch dans son sommeil en plus, et qui a déjà failli m’écraser en dormant. mais c'est juste un grand garçon, et les grands garçons nous rappellent que l'on doit parfois lâcher prise avec le "sérieux" de tous les jours.

Ou est mon miroir... Ah voila

Houb est peut être un grand garçon, mais j'ai la désagréable impression que la naïveté d'Aliann n'est pas surjouée, il est typiquement le genre d'elfe qui serais mal a l'aise chez nous, dans les montagnes, il passe trop de temps en foret, et que celle qu'il connais en plus. Il la connais très bien sa foret, mais les gens, c'est pas trop ça.

Tout le contraire d'Alendür, qui connais très bien comment faire marcher les gens justement. Cela ne marche pas avec moi, pas autant qu'il l'aimerait, et il me le fait savoir en plus le sagouin. Heureusement pour lui que je suis plus réfléchi que certains de mes frères et cousins, sinon il aurais déjà eu ses oreilles chauffées au rouge. Par contre rien a dire en combat, il utilise tous les coup permis, ET interdit, mais toujours contre "les méchants", et je crois que mes compétences pourraient l'aider, ou l'emmerder... A voir...


La Bande de héros dort, j'aimerais bien que cette histoire s’arrête la, quand j'aurais retrouvé mon oncle, que je puisse retrouver mes livres, mon fromage et ma fratrie.
Il n’empêche.. Revenir après avoir dézingué quelque Orcs, c'est pas si mal.

Rallumons le feu, il nous reste quelque morceaux de viande de la chasse d'hier, j'en réserve le plus gros pour Houb, le reste pour nous. Dans 20 minutes je réveille tous le monde

Et c'est reparti pour une journée !
Saerinox
Ptit nouveau
 
Message(s) : 13
Inscription : Mar Août 25, 2009 11:02

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par Alban » Lun Nov 12, 2018 14:37

C'est mon tour de garde. J'apprécie grandement ce moment de calme après les vicissitudes d'aventuriers. Je contemple ces magnifiques braises qui s'envolent vers les cieux. J'en profite pour rebalayer nos péripéties collectives.

Je suis ravi de passer du temps avec Houb. Lui et moi, nous nous ressemblons un peu : nous avons tous deux un côté sauvage assez marqué. Il me semble que nous restons bien ancrés dans la réalité imposée par la nature. Parfois, quand il se met en rage, j'ai un peu peur pour lui et pour les idiots qui ne le traitent pas à sa juste valeur. Nous faisons un bon duo au combat !

J'aime bien le sens de la justice qu'incarne Lucie. Quand elle s'emporte et part en rage dans le temple, j'ai peur pour elle. Je la couvre de mon mieux avec mes flèches. Ensuite, je me permets de la réprimander. Heureusement qu'elle prend soin de nous. Sans cela, je serais obligé d'être plus timoré au combat, ce qui me pèserait grandement... J'ai l'impression qu'elle nous cache un sombre secret...

Cromwell, le nain bourru, semble ne pas beaucoup être sorti de sa montagne. Je l'aime bien même si ce n'est pas facile de travailler en équipe avec lui.

Alendür ou Elendür me semble particulièrement méfiante, voire paranoïaque. C'est sans doute une espionne. Elle garderait de nombreux secrets, comme son sexe ou son histoire mouvementée. Son souhait de réhabiliter rapidement une voleuse psychopathe m'interroge sur sa propre histoire. J'observe cependant qu'elle est très active et courageuse pendant les combats.
Alban
Diacre du D8
 
Message(s) : 116
Inscription : Sam Juil 28, 2018 11:42
Infos complémentaires: Joueur de passage
Messages sur le chat: 0

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par Maximar44 » Lun Nov 12, 2018 21:22

Supers témoignages ! C'est vraiment bien, et je trouve ça me donne encore plus envie de jouer avec vous.

A demain chez Saeri' !
"This way is not my way."
-Akodo

Je maîtrise :
Chroniques oubliées (BBE), L5A/L5R (EDGE 4e ED), Star Wars Aux Confins de l'Empire / l’Ère de la Rébellion / Force et Destinée (EDGE),
Je peux maîtriser
Dieux Ennemis (Les 13 Singes), Blacksad (La loutre Roliste), Dragondead (Aetherna Editions),
Je ne maîtrise plus:
Anima, Azerole D12 (A), Azerole 4022 (A), Avatar The Last Aibender (A), Claymore JDR (A), Praetoria Prima (Icare)
(A)=Amateur
Avatar de l’utilisateur
Maximar44
Vieux Con d'Honneur
 
Message(s) : 1274
Inscription : Sam Fév 06, 2010 13:25
Localisation : Nantes
Infos complémentaires: Grand Gibbon
Messages sur le chat: 880

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par kiruax » Lun Nov 12, 2018 23:37

6 ans en arrière dans la cité de Syndoril...

Le grand hall argenté est vide a cette heure ci, c'est le moment idéal pour profiter de ce lieux sans doute pour la dernière fois. Hier ont eut lieux les épreuves traditionnelles des longs couteaux, le passage obligé pour tout les apprentis espions du royaume. Tout les prétendant(e)s ont été reçu cette année. Tous sauf une : Moi.

Mon retard était trop important et malgré un entrainement acharné, je n'ai pas su me hisser au niveau de mes semblables. Demain je serais de retour chez les courtisanes et tout ceci n'aura été qu'un vaste gaspillage de temps. Je ne peux m’empêcher de m'assoir et de pleurer.
Derrière moi a quelques mètres, un Elfe à la stature imposante s'approche. Trop occupé a m'apitoyer sur mon sort, je ne reconnais pas tout de suite Tinsirith d'Islen, Haut Seigneur Elfe, et frère de la Reine. Il a une légère toux, je finis enfin par le remarquer et je me lève confuse.
Suivez-moi, dit-il. Nous marchons jusqu'a une galerie privée. Un long couloir rectiligne, sur chaque mur se dresse une série de portrait. Il s’arrête devant l'un d'eux et me demande :
Connaissez-vous son nom ? Je réfute d'un geste de la tête.
Il s'agit de Gwyden Mathéar'hin, il est mort il y a 124 ans et c'était un des meilleurs espions que tout le royaume Haut-Elfique ai jamais connu. Savez-vous ce qui faisait sa force ? Il n'était pas le plus rapide ni le plus agile. A vrai dire ses compétences physiques n'était pas au dessus de la moyenne. Non sa véritable force c'est qu'il avait compris que le pire ennemie qu'un espion puisse affronter n'est rien d'autre que lui même.
Il marqua une pause, le temps de me laisser apprécier ses paroles.

Chacun de nous est traversé en permanence par un flux d'émotion et pour beaucoup ils servent de fils conducteurs pour orienter nos décisions. Parfois ils nous conduisent à devenir meilleurs mais le plus souvent ils nous amène à prendre les plus mauvaises décisions possibles. En toute circonstances Gwyden savait se montrer parfaitement concentré et impersonnel. Ses choix, même les plus anecdotiques, étaient guidés par la même logique froide et imparable. Cela le rendait terriblement efficace et incisif, il était aussi tranchant et précis que les lames de ses couteaux.

Séchez-vos larmes Dame Eilthana, demain vous recommencerez votre apprentissage d'espion. Vous devez apprendre à être aussi implacable que la tempête qui pousse le bateau vers les récifs. Vous devez devenir aussi détaché que le chasseur qui achève sa proie. Pensez avec vôtre esprit , jamais avec votre cœur, même si cela peut vous paraitre impitoyable...
Dernière édition par Maximar44 le Mar Nov 13, 2018 11:00, édité 1 fois.
Raison : Petites corrections mineures (Maximar)
" Les signatures ça sert a se donner de la personnalité avec les mots des autres " Signé : un autre.
Avatar de l’utilisateur
kiruax
Vieux Con d'Honneur
 
Message(s) : 659
Inscription : Mer Oct 01, 2008 20:12
Localisation : Au fond a droite
Infos complémentaires: Je collectionne les chatons morts depuis mes 12 ans
Messages sur le chat: 6092

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par Maximar44 » Ven Nov 16, 2018 11:39

Hello les amis !

Dans la lignée de Kiruax, si vous le souhaitez, c'est de raconter un souvenir du passé de votre personnage, comme par exemple pour Houb, le jour où il a quitté la chaumière de Krush pour le château du Baron Rodrick de Hautepierre. Pour Lucie les premiers temps dans le temple de Voronna. Pour Allian, le jour où il a quitté sa famille pour rejoindre Félindra Lupus, sa cousine à Clairval, son dernier jour dans le royaume de Hautesylve, une description de sa famille. Et Cromwell, ses premiers temps ou ses derniers jours à l'académie de magie de Kaerimbor...

Je vous laisses à vos écritures si vous le souhaitez, et à mardi chez moi !
"This way is not my way."
-Akodo

Je maîtrise :
Chroniques oubliées (BBE), L5A/L5R (EDGE 4e ED), Star Wars Aux Confins de l'Empire / l’Ère de la Rébellion / Force et Destinée (EDGE),
Je peux maîtriser
Dieux Ennemis (Les 13 Singes), Blacksad (La loutre Roliste), Dragondead (Aetherna Editions),
Je ne maîtrise plus:
Anima, Azerole D12 (A), Azerole 4022 (A), Avatar The Last Aibender (A), Claymore JDR (A), Praetoria Prima (Icare)
(A)=Amateur
Avatar de l’utilisateur
Maximar44
Vieux Con d'Honneur
 
Message(s) : 1274
Inscription : Sam Fév 06, 2010 13:25
Localisation : Nantes
Infos complémentaires: Grand Gibbon
Messages sur le chat: 880

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par Alban » Mar Nov 20, 2018 14:26

C'était il y a deux ans déjà,

Je saluais froidement mes parents...Surtout mon père Valiann, surnommé Oeil d'Aigle, un archer émérite et un instructeur respecté de Syndoril.
Une nouvelle vie de liberté et d'aventures s'ouvre devant moi ! À bientôt 45 ans il est plus que temps que je quitte ma patrie d'origine pour me frotter aux cousins Humains et Nains. Les descriptions des livres de la bibliothèque familiale me semblent trop caricaturales pour être vraies. Je m'éloigne de la rigueur que m'a imposé mon père depuis bien longtemps, de ses cours .

Valiann.png
Valiann "Oeil d'aigle" Katéril
Valiann.png (110.79 Kio) Consulté 231 fois


Comme si c'était hier,

Félindra me fait un signe de la main, m'intimant le silence. Je la suis sans broncher. Grâce à elle, j'apprends à différencier les plantes comestibles, médicinales et vénéneuses. Nous chassons des gibiers de plus en plus grands, des lapins aux ours en passant par les oiseaux de proie ainsi que les daims. Progressivement, nous nous approchons d'un village d'humains appelé Clairval. Nous devenons au fil du temps des veilleurs et des éclaireurs, pourchassant les Kobolts et autres gobelins qui s'approchent trop du village...
Alban
Diacre du D8
 
Message(s) : 116
Inscription : Sam Juil 28, 2018 11:42
Infos complémentaires: Joueur de passage
Messages sur le chat: 0

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par kiruax » Mer Nov 21, 2018 01:08

Un soir à l'auberge du rat fringant dans la ville d'Alendorf...

Cromwell vous êtes décidément un homme de livre et de réflexion et je ne peux m'empêcher de vous proposer un petit défi dans vos corde.
Mon premier maître d'apprentissage élémentaire avait pour coutume de tester la sagacité de ses élèves en leur soumettant une petite énigme. Pour ma part il s'agissait de trouver un mot de passe, qui pouvait être un mot un ensemble de mot un chiffre ou un nombre. Nous n'avions que pour seul indice le texte suivant :

Cherche au plus profond l'effigie de l'horreur
Laisse du cauchemar la noirceur te guider
N'écoute que tes plus est ton grandes peurs
Et de ta prison ennemie tu pourras t'évader
- 2 2 2 1 -


Cela m'a pris quelques mois pour la déchiffrer, aussi Cromwell pourrez vous en faire de même ?


[Hrp] Il n'y a aucune faute de frappe dans l'énigme et même si le message est destiné a Cromwell vous pouvez tous participer :)[/hrp]
" Les signatures ça sert a se donner de la personnalité avec les mots des autres " Signé : un autre.
Avatar de l’utilisateur
kiruax
Vieux Con d'Honneur
 
Message(s) : 659
Inscription : Mer Oct 01, 2008 20:12
Localisation : Au fond a droite
Infos complémentaires: Je collectionne les chatons morts depuis mes 12 ans
Messages sur le chat: 6092

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par Saerinox » Jeu Nov 29, 2018 00:13

bon j'ai du taff avec cette enigme la
Saerinox
Ptit nouveau
 
Message(s) : 13
Inscription : Mar Août 25, 2009 11:02

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par Maximar44 » Jeu Nov 29, 2018 13:59

Le 3ème jour du mois d’Axënder, été 314 Post Monastir

C’est le moment, je me sens quitter ce monde, l’été à pourtant débuté avec lui son lot d’insouciance.

En tout cas, cette année est étrange. Il y a maintenant un peu plus d’un mois, j’ai croisé la route des « Héros de Vireux »…Notre rencontre ne présageait rien de bon, et dans un premier temps, cela m’a été confirmé par la suite…Evoquer ces souvenirs restent douloureux.

Aujourd’hui je suis je vais mourir, je suis soumise à mes vieux démons, tous ces crimes que j’ai faits. Même en plusieurs vies, je n'aurais jamais pu me racheter, que faire ? En entendant ces cris et en voyant ces barbares fondre sur nous, je savais que cela allait mal tourner. J’ai toujours eu une bonne intuition vis-à-vis de ces choses là.

Si ces « héros » avaient connus, sur mon passé, mes origines nobles, Elisabeth De Bois-Ardent, qu'auraient-ils dit ? Quels jugements auraient-ils portés sur moi ? De toute façon, rien ne m’a obligé à leur raconter mon histoire, quand bien même ils auraient insistés je ne leur auraient dit que j’ai fuguée plus jeune.
Depuis que j'accompagnes Elendür, c’est comme si ma conscience se réveillait, quelle douloureuse sensation après tant d’années de rapine, de crimes, de meurtres…

A la base, lorsque le groupe m’envoya en geôle, à Twemby, je pensais que j’allais mourir. Mais le destin en a décidé autrement, les dieux et leurs mauvaises farces... Lorsque Alendür devint Elendür, je fus surprise, il est vrai que je ne voulais plus accompagner un homme, Jorn « le sec » a été odieux et il a profité de moi, je m’en rends compte maintenant. Alors Elendür, pourquoi pas, et surtout je voulais éviter la corde !

Puis ces longues semaines m’ont permises de connaître un peu plus ce groupe, il est vrai qu’entre eux, et ce malgré de fortes différences, je sens une sorte d’âme commune, une grande entraide. Je n’ai jamais connu ceci.

Puis j’ai appris à connaître chaque membre,

Aliann, est un elfe sylvain qui fait croire à une grande naïveté, en réalité, je pense qu’il comprend le monde autour de lui. Il préfère le prendre avec légèreté, sans doute pour se protéger. Il se montre cependant impitoyable avec les peaux vertes…

Alendür, j’ai encore du mal à la considérer comme ma « maîtresse ». Je faisait ce qu’elle dit, elle aurait voulu que j’ai peur d’elle, mais en réalité je lui dois beaucoup, sans elle, je ne serais pas là. Je l’apprécie et je me reconnais en elle, à la fois taquine et sévère, bienveillante mais aussi impitoyable. Jamais ne n’aurait cru mourir pour elle, au moins j'aurais fait une bonne action, une fois dans ma vie !

Cromwell, à vrai dire, c’est lui qu’i me fait le plus peur. Sous ses airs de nain jovial, il peut se montrer cruel et froid sans aucun remord ni regret. Sa puissance magique augmente avec le temps et cela me terrifie…

Il y a Lucie, la prêtresse, j’ai vu son expression de dégout, d’ailleurs nos regards se croisaient à peine, nous n’échangions aucun mot…Malgré mes efforts je ne sais même pas si elle aurait pu changer d’avis. Ai-je vraiment envie d’avoir dans ces conditions une quelconque configuration de sa part.

Il y a eu le nouvel arrivant, Urmagh, un monstre, il me fait peur, il voit Lucie comme une sainte, et c’est un véritable fanatique. Je sais qu’il se méfiait de moi, entre ancien criminels on se reconnait après tout. Je me ferais un avis tranché sur lui plus tard. Juste je l’évite autant que possible.

Enfin Houb, ce brave demi-ogre est un bon garçon en fin de compte. Cependant une fois le combat engagé, il devient un monstre de puissance, Mais pas sans merci, il garde sa lucidité, sauf s’il est en colère. Son comportement à changer, il semble ne plus me haïr ou ne plus m’en vouloir. Je finis par m’y attacher.

Mais…que se passe-t-il ?! Je ressens la douleur, une grande impression de froid, serais-je en train de retourner dans le monde des vivants ?
"This way is not my way."
-Akodo

Je maîtrise :
Chroniques oubliées (BBE), L5A/L5R (EDGE 4e ED), Star Wars Aux Confins de l'Empire / l’Ère de la Rébellion / Force et Destinée (EDGE),
Je peux maîtriser
Dieux Ennemis (Les 13 Singes), Blacksad (La loutre Roliste), Dragondead (Aetherna Editions),
Je ne maîtrise plus:
Anima, Azerole D12 (A), Azerole 4022 (A), Avatar The Last Aibender (A), Claymore JDR (A), Praetoria Prima (Icare)
(A)=Amateur
Avatar de l’utilisateur
Maximar44
Vieux Con d'Honneur
 
Message(s) : 1274
Inscription : Sam Fév 06, 2010 13:25
Localisation : Nantes
Infos complémentaires: Grand Gibbon
Messages sur le chat: 880

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par Snezia » Jeu Nov 29, 2018 14:55

Mes chers parents,

Cela fait un long moment que je ne vous avais écrit, j'en suis désolée. Cela fait un peu moins d'une semaine que je suis arrivée à Monastir maintenant.

C'est une grande ville où nous avons eu la chance d'arriver pendant les fêtes d'équinoxe. Nous ne devions être que de passage, juste le temps de faire quelques recherches dans la bibliothèque... Les événements ont pris une autre tournure, ça commence à devenir une habitude. Il se trouve que la ville est rongée par un trafic de fausse monnaie et je n'ai pas pu m'empêcher de me lancer dans le démantèlement du réseau...

Au final on a eu quelques accrocs avec les autorités en place qui n'ont pas appréciées nos méthodes... Rien de grave rassurez-vous, les choses rentrent dans l'ordre et nous agissons désormais de concerts afin d'endiguer ce fléau. Je partirai bientôt pour le pic d'Andalf où un sage de la ville est surement retenu en otage. Je ronge mon frein ici ... il me tarde d'aller secourir le pauvre homme.

Je voudrai aussi vous présenter Urmagh, un jeune demi-orc que j'ai recueilli. Le pauvre avait été réduit en esclavage par une bande de bandits. Il est un peu sauvage, peu habitué à la vie en société. Prendre le temps de l'éduquer et de lui redonner confiance en lui me permets de passer le temps et de prendre mon mal en patience. C'est vraiment un gentil garçon, je ressens beaucoup de peine pour lui, ce qu'il a subit dépasse notre imagination ... J'espère pouvoir l'amener à la vie qu'il mérite ...

J'ai hâte de vous revoir, prenez soin de vous mes chers parents.

Avec mes plus tendres pensées,

Lucie
Snezia
Ptit nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Mar Sep 04, 2018 22:40
Infos complémentaires: Joueur de passage
Messages sur le chat: 0

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par kiruax » Mer Déc 05, 2018 12:53

Hé bien Cromwell, il semble que cette énigme vous résiste depuis quelques temps déjà. Je ne vous ai pas facilité la tâche en vous disant que la réponse pouvait être un nombre ou un chiffre, alors qu'en faite c'est une phrase que vous devez chercher.
Peut être qu'en mettant quelques éléments en évidence, vous trouverez plus facilement la voie ?

Cherche au plus profond l'effigie de l'horreur
Laisse du cauchemar la noirceur te guider
N'écoute que tes plus est ton grandes peurs
Et de ta prison ennemie tu pourras t'évader
- 2 2 2 1 -
" Les signatures ça sert a se donner de la personnalité avec les mots des autres " Signé : un autre.
Avatar de l’utilisateur
kiruax
Vieux Con d'Honneur
 
Message(s) : 659
Inscription : Mer Oct 01, 2008 20:12
Localisation : Au fond a droite
Infos complémentaires: Je collectionne les chatons morts depuis mes 12 ans
Messages sur le chat: 6092

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par Saerinox » Mar Déc 11, 2018 19:38

"-Jeune nain, je vous ai deja dis, l'aile alchimique n'est pas ici,elle se trouve avec les autres nains et gnomes
la prochaine fois que je vous trouve en ces lieu, je vous fait expulser manu militari
-et pourtant, Maitre Lar, je suis ici sur invitation de trois membres de votre cercle de mage et du Magister Hargid, je ne vais pas "ou bon me semble", en voici le preuve"

cette preuve, que Cromwell tendus au demi elfe Lar, etait effectivement un invitation en bonne et due forme, signée magiquement, et donc normalement infalsifiable pour
quelqu'un du niveau du nain.

Cela faisait plusieurs année que Cromwell avait été envoyé par sa famille pour étudier l'alchimie avec d'autre apprentis; Cependant, et cela s'etait remarqué avant,
il n'etait pas le plus doué pour la construction d'objet magique; il etait par contre tres doué le cacher, et faire croire aux gens que ce n'etait pas "sa faute".
Cromwell avait aussi une particularité , sa maniere d'insuffler de l'energie magique dans un objet etait bien spécifique à lui, et surchargait l'air ambient de volute arcanique
Ce qui, malheureusement, perturbait le propre flux arcaniques des autres apprentis

Cromwell s'en sortait toujours, grace a son esprit vif, à son verbe et à quelque chose qui lui permettait de faire croire à son entourage ce qu'il voulait, ou presque
ce "petit" quelque chose le perturbait, il n'arrivait pas à mettre un nom dessus, et ne trouvais pas de réponse dans l'alchimie

cette gêne grandissait de mois en mois, jusqu'au jour, parce qu'il fallait un "jusqu'au jour", ou les etudiants de l'aile arcanique voisine vinrent dans l'aile alchimique
pour l'étude des objet magique.
ceux ci créerent des incident, qui ne sont pas specialement important, mais la sensation qu'a eu Cromwell a se moment la lui etait trop familiere pour etre un coincidences

les sorts des étudiants créaient les memes remous arcaniques que ce qu'il ressentait
Cromwell essaya le tout pour le tout, et allat voir le responsable de l'aile arcanique, qui etait présent pour regler le probleme des étudiands perturbateurs

"je vous en prie, ce que je ressent ressemble aux sort, ou je ne sais quoi, que ces arcanistes ont lancé, laisser moi etudier les arcanes!
- tu... ressens la magie? un nain, ressentant la magie? tu te moques de moi?
-non messire, je vous en prie LAISSEZ MOI ETUDIER LA MAGIE!"

Cromwell ne le savais pas, pas encore, mais il venais de lancer un sort, un sort subtil, difficle a détecter : un sort de suggestion mental
et celui ci passas les défenses mentales du résponsable de l'aile arcanique, qui l'emmena immediatement voir le Magister de l'academie, lachant les jeunes mages fautifs aux alchimistes

le Magister, Hargid, etait aussi étonné que son subalterne hierarchiqe de voir arriver celui ci dans son bureau, accompagné d'un nain.
Hargid devina tout de suite que le Réponsable etait sous l'emprise d'un sort mental, mais avais du mal a croire que c'etait ce jeune nain qui avait lancé le sort
Cette arrivée impromptu lui fit penser que ce jeune nain avait quelque chose d'intéressant a dire, il ecoutat donc celui ci un fois le responsable partit.

Cromwell est un nain, doué pour la magie, et il semblerait en plus ses dons arcaniques sois subtil, et non destructeur comme la pluplart des mage
il fallait etudier son cas, et sérieusement. Cromwell recu donc d'Hargid une invitation officielle pour tenter les tests d'entrée aux cours arcaniques

Seulement, tout le monde le sais, si on excepte l'alchimie, les nains sont de mauvais mage, ou si ils sont bon, c'est qu'ils trichent
Les années suivantes furent difficile pour Cromwell, car beaucoup d'humain et d'elfe mage le considirait d'un oeil mauvais, surtout ceux qui ne jurais que par la taille de
leurs boules de feu. Heuresement, Cromwell savais se faire des alliés, qu'il sois authentique, ou... "accompagné"
Saerinox
Ptit nouveau
 
Message(s) : 13
Inscription : Mar Août 25, 2009 11:02

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par kiruax » Mer Déc 19, 2018 18:54

Voici donc la réponse de l'énigme mon cher Cromwell :

Cherche au plus profond l'effigie de l'horreur
Laisse du cauchemar la noirceur te guider
N'écoute que tes plus est ton grandes peurs
Et de ta prison ennemie tu pourras t'évader

2 2 2 1


L'idée est simplement d'enlever certains mots superflu dans chaque phrase afin de reformer une nouvelle phrase. Je les ai souligné ici :

Cherche au plus profond l'effigie de l'horreur
Laisse du cauchemar la noirceur te guider
N'écoute que tes plus est ton grandes peurs
Et de ta prison ennemie tu pourras t'évader

Il reste :

Cherche au plus profond de l'horreur
Laisse la noirceur te guider
N'écoute que tes plus grandes peurs
Et de ta prison tu pourras t'évader

Une fois assemblé tout les mots en trop, on trouve la phrase que l'on cherche : L'effigie du cauchemar est ton ennemie.

Les chiffres 2 2 2 1 était des indices qui indiquait simplement le nombre de mot a enlever dans chaque phrase.

Voilà c'était pas plus compliqué :)
" Les signatures ça sert a se donner de la personnalité avec les mots des autres " Signé : un autre.
Avatar de l’utilisateur
kiruax
Vieux Con d'Honneur
 
Message(s) : 659
Inscription : Mer Oct 01, 2008 20:12
Localisation : Au fond a droite
Infos complémentaires: Je collectionne les chatons morts depuis mes 12 ans
Messages sur le chat: 6092

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par Maximar44 » Ven Déc 21, 2018 18:30

Urmagh a écrit :Le 6ème jour du mois de Gorom, automne 314 Post Monastir

Moi c’est Urmagh, je suis un Orc Sang mêlé ! J’ai toujours été esclave, avant je faisais des trucs pour des gens riches, puis pour des gens dans des mines à ramasser des cailloux, puis j’ai été acheté par le nain fou qui sentait la belette.

Le nain fou, il me frappait, puis après pendant lunes, je devais obéir à Julius, lui aussi il me frappait et il disait que les peaux vertes comme moi, elles devaient mourir ou servir. Il me disait que j’étais nul, et quand je ne faisais pas bien mon travail, il me lançait des couteaux ou il me fouettait avec le fouet qui fait mal…Celui avec les bouts durs.

Et quand on était dans la grande ville, dans la grande maison avec les beaux tapis, j’ai rencontré maîtresse Lucie. Au début, j’ai eu peur d’elle et de ces amis, surtout le nain avec le chapeau et le bâton qui disparait. Le grand aussi, il me faisait peur, il est plus fort le que Urmagh.

Urmagh, maintenant j’ai passé plusieurs lunes avec les amis de maîtresse Lucie.

Le nain, Croumouel, j’ai moins peur de lui, en fait il est plus gentil que le nain fou. Il fait de la magie avec des trucs qui disparaissent et apparaissent. Il fait sortir des trucs de son sac. Mais il est un peu peureux…

Le grand costaud, plus fort qu’Urmagh c’est Ohub. Il est gentil mais faut pas le mettre en colère, quand il est en colère, même Urmagh peut pas le tenir. Il aide tout le monde, comme Urmagh il aide la maîtresse Lucie.

L’oreille pointue avec les tatouages c’est Alihane. Il est gentil et il a toujours été gentil avec Urmagh, lui aussi il protège la maîtresse. Par contre des fois, Urmagh comprends pas tout ce qu’il dit…

L’autre oreille pointue c’est Helainedure, elle disparait dans l’ombre, puis elle revient. Elle est très belle, comme Lisette, mais des fois Urmagh a peur des deux. Avec des couteaux elles tuent des gens, ils sont souvent méchants. Elles sont rusées mais pas costaudes. Urmagh, j’ai vu Lisette, elle a des manières, comme Annita elle avait des manières.

Et il y a maîtresse Lucie, elle m’a libérée du nain fou et des méchants qui me faisaient porter les fausses pièces. Maîtresse Lucie je veux être son ami, moi je la défendrai tout le temps, quoi qu’il arrive. Même si Urmagh il doit mourir, Urmagh il fera son devoir.

Urmagh, je veux apprendre à lire et à compter comme les autres, je n’aime pas trop me battre. Mais les gens souvent, ils obligent Urmagh à se battre. Est-ce que je pourrais apprendre avec Ohub la lecture et les écritures ? Est-ce que je peux demander au nain Croumouel ?
"This way is not my way."
-Akodo

Je maîtrise :
Chroniques oubliées (BBE), L5A/L5R (EDGE 4e ED), Star Wars Aux Confins de l'Empire / l’Ère de la Rébellion / Force et Destinée (EDGE),
Je peux maîtriser
Dieux Ennemis (Les 13 Singes), Blacksad (La loutre Roliste), Dragondead (Aetherna Editions),
Je ne maîtrise plus:
Anima, Azerole D12 (A), Azerole 4022 (A), Avatar The Last Aibender (A), Claymore JDR (A), Praetoria Prima (Icare)
(A)=Amateur
Avatar de l’utilisateur
Maximar44
Vieux Con d'Honneur
 
Message(s) : 1274
Inscription : Sam Fév 06, 2010 13:25
Localisation : Nantes
Infos complémentaires: Grand Gibbon
Messages sur le chat: 880

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par kiruax » Mer Jan 09, 2019 22:09

Compagnon de route, je fais de nouveau appel a votre sagacité pour m'aider a résoudre un problème qui m'a été posé il y a déjà quelques années et pour lequel je n'ai pas encore de solution.

Il s'agit de l'énigme des 12 Gemmes du roi gobelin qui s'énonce comme ceci :

Le roi Gobelin possède un trésor composé de 12 gemmes. Mais sur ces 12 gemmes seulement 1 est authentique et les 11 autres sont des copies.
Pour les différencier nous n'avons qu'une seul information : Les 11 copies pèsent exactement le même poids tandis que la vraie gemme a un poids légèrement différent. Mais nous ne savons pas si elle est un peu plus lourde ou un peu plus légère.

Pour peser les gemmes nous ne disposons que d'une balance a bascule. Cette balance possède 2 compartiments pouvant être rempli d'autant de gemme que l'on veut. A chaque pesée elle indique si un compartiment est plus lourd/léger que l'autre ou si le poids des deux compartiments est égaux.
Malheureusement elle est très endommagé et nous ne pouvons effectuer que 3 pesées avant qu'elle ne deviennent complètement inutilisable.

La question est de savoir quel méthode nous devons utiliser pour retrouver la vraie gemme a coup sûr.
" Les signatures ça sert a se donner de la personnalité avec les mots des autres " Signé : un autre.
Avatar de l’utilisateur
kiruax
Vieux Con d'Honneur
 
Message(s) : 659
Inscription : Mer Oct 01, 2008 20:12
Localisation : Au fond a droite
Infos complémentaires: Je collectionne les chatons morts depuis mes 12 ans
Messages sur le chat: 6092

Re: Chroniques Oubliées - Anathazérin - Les feux de camps

Message par Snezia » Jeu Jan 10, 2019 15:28

A l'énoncé de ce problème, les sourcils de Lucie se froncent et son air avenant disparait derrière une mine contrite. Après quelques minutes, elle énonce :

" J'ai une piste je crois. Je commencerai pas séparer nos gemmes en 4 groupes de 3 gemmes. Appelons les A,B,C et D.

Je mets A et B dans la balance. Si la balance est équilibré, les groupes A et B sont écartés. Sinon ils sont suspects, C et D sont écartés. Ces cas revenant à garder 2 groupes suspects et 2 écartés, je pars comme si A et B étaient les suspects pour la suite.

Ensuite je prends un groupe suspect et un groupe innocenté qui me sert de témoin. Ici A et C. si ça penche, la vraie gemme est dans A, sinon elle est dans B.

Ici quoi qu'il arrive, il me reste 1 groupe de 3 gemmes suspectes et 1 pesée possible.

Je pèse 2 gemmes et j'en laisse une de côté. Si la balance est équilibrée, la gemme de coté est la bonne. Et sinon ?

Et bien au cours des deux première pesée j'ai une chance sur 2 d'avoir pesé un groupe suspect avec un groupe témoin. Selon comment la balance a penché, je sais si la véritable gemme est plus lourde ou plus légère. Donc lors de ma dernière pesée j'ai une chance de pouvoir déterminer la bonne gemme si la balance n'est pas équilibrée.

Ma méthode n'est pas infaillible mais je crois que j'arrive à une solution dans 5 cas sur 6 ...

C'est le mieux que j'ai trouvé pour l'instant "

La frustration se ressent dans sa voix et laisse deviner que sa solution ne la satisfait pas pleinement ...
Snezia
Ptit nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Mar Sep 04, 2018 22:40
Infos complémentaires: Joueur de passage
Messages sur le chat: 0


Retour vers D&D&Dérivé

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité